Déprime post-mariage, comment l'éviter ?
Conseils

Déprime post-mariage, comment l’éviter ?

Tout comme le baby blues, la déprime post-mariage existe. Pour ma part, j’ai effectivement eu un petit coup de mou après les festivités. C’est vrai qu’on passe plus d’un an – voir 2 ans pour certains mariés – à préparer son mariage. Entre la décoration, les prestataires à gérer, s’organiser pour la réception etc. on a de quoi bien occuper ses week-end. Un peu comme acheter une maison, faire des travaux et puis un jour c’est terminé. Et puis c’est vrai qu’en général c’est quand même un budget conséquent pour seulement un week-end ou une journée. Malgré les bons conseils des proches, les mariés ont toujours beaucoup d’attente et espèrent que la journée sera parfaite. Alors quand on arrive le lendemain, que les derniers au revoir sont faits, un vide immense s’installe, les doutes arrivent (est-ce que nos invités ont passé un bon moment ? Ont-ils aimé le repas ? L’ambiance ? Etc.). Je me souviens que Monsieur m’avait déposé dans notre maison de vacances avant d’accompagner deux derniers invités à la gare. Je me souviens du silence et du vide intersidérale dans la maison, j’ai bien cru fondre en larmes. Mais au lieu de ça, j’ai directement appelé mes parents et mes cousins qui étaient restés dans le coin et nous nous sommes organisés une soirée tous ensemble. Et les jours qui ont suivi, nous sommes restés dans la région, avons profité d’aller rendre visite à Djamila au mas des Violettes, de déjeuner au Mama Bonita, le restaurant de Julia (La cantine œnologique, le brunch de notre mariage). Bref, nous avons tout fait pour prolonger ce moment. Et puis nous avons découvert notre cagnotte de mariage et avons  réservé notre lune de miel. Puis il y a eu le retour à la maison, la reprise du boulot, du quotidien. C’est vrai que c’est un peu étrange d’avoir du temps pour soi les soirs et week-end quand les préparatifs ont occupé l’esprit et pris beaucoup d’énergie durant une année. Alors voici les quelques conseils que je pourrais vous donner :

  • Premièrement, on relâche la pression. Votre mariage c’est le VOTRE, pas un concours des meilleurs mariés de France. Ne vous mettez pas la pression (et oui, tout ne sera pas parfait), la descente ne sera que plus difficile je pense.
  • Si vous en avez la possibilité, prolongez cette plénitude en vous évadant quelques jours après le mariage. Certains partiront directement en lune de miel, c’est une bonne solution pour rester sur son petit nuage.
  • Dites-vous que votre vie n’est pas fini après ce grand jour. Au contraire, cette date marque la suite d’une aventure à deux qui – j’en suis sûre – réserve encore beaucoup de surprises !
  • Dites-vous aussi que vous avez réussi à réunir vos proches, qu’ils ont été là pour vous et que vous avez été reboostés d’amour pour les mois et années à venir ! Gardez ces doux souvenirs dans un petit coin de votre tête tout en envoyant vos remerciements ou regardant les photos de votre mariage.
  • Débriefez avec vos proches, il y a tellement de ragots et petites histoires croustillantes qu’on ne voit pas toujours le jour J ! Nous étions super heureux d’apprendre qu’il y avait eu des rapprochements entre certains invités ! C’est assez marrant.
  • Dernier conseil : des beaux moments, vous en vivrez encore beaucoup ! Le mariage n’est pas une fin en soi, il y a tellement de projets à construire à deux ! Et puis, si vous avez le blues, c’est NORMAL. La pression retombe et le temps des préparatifs est passé à une vitesse tellement folle que vous n’avez pas vu le jour arriver.

crédit photo : Sun & Life Photography

Les box mariage que vous allez Beaucoup Beaucoup aimer !
Et la veille du mariage on fait quoi ?

Cela pourrait vous intéresser

0 petits mots doux

Laisser un petit mot doux